Article accueil

Gérer ses contributeurs dans une communauté collaborative

Vos contributeurs sont précieux, dites leur

Vous êtes créateur de communauté et certains de vos membres commencent à interagir avec vous de façon récurrente, proposent leurs conseils, leurs avis, partagent leur expérience... ou vous souhaitez dès la création mener un projet de communauté avec plusieurs contributeurs : dans cet article, nous vous partageons quelques conseils pour entretenir une bonne dynamique avec les personnes qui contribueront à votre communauté.

 

0. Avant vos contributeurs, VOUS êtes le pilier de votre communauté

Les contributeurs sont des personnes qui partagent la même passion que vous et qui sont prêtes à faire bénéficier la communauté de leur temps, de leur expérience et de leur intelligence. Souvenez vous que c'est l'intérêt qu'ils portent à votre projet qui les motivera, vous devrez donc faire la démonstration de votre implication : publiez régulièrement, des contenus que vous trouvez vous-même intéressants et interagissez avec votre communauté. Vous créerez ainsi des conditions favorables pour que des contributeurs vous rejoignent dans votre projet.

 

1. Chassez le sentiment que les contributeurs sont une nuisance

Les premières contributions prennent souvent la forme de remarques voir de critiques. Si vous avez un premier réflexe défensif ("Il n'y connait rien" , "Est-ce qu'elle se rend compte du temps que j'y ai passé ?") c'est tout à fait normal. Ne restez pas bloqué dessus, ce n'est pas personnel.
Après tout, si l'on y réfléchit bien, la personne a trouvé votre contenu suffisament intéressant et digne de son intérêt pour vous répondre. C'est un très bon signe.
Et lorsqu'un membre de votre communauté participe régulièrement pour commenter, faire des remarques ou vous contredire ? Pourquoi pas lui proposer de partager sa vision dans des articles au sein de votre communauté ? Vous pouvez ainsi inverser les rôles et un nouveau rédacteur renforcera l'intérêt de votre communauté pour vos lecteurs.

 

2. Partagez les sujets ennuyeux et fastidieux

S'il n'y a aucune raison que vous vous chargiez de toutes les têches sans intérêts et à faible valeur ajoutée, attention à ne pas toutes les déléguer à vos contributeurs. C'est un  test pour leur motivation et certains pourront se sentir vexés de ce traitement. De manière générale, montrer que les sujets intéressants comme moins intéressants sont partagés entre tous est une bonne façon de renforcer la cohésion au sein d'une communauté.

 

3. Il n'y a pas de petite contribution

Relever les fautes d'un article, pointer une petite erreur factuelle au sein de l'un de vos contenus, c'est une contribution "légère" mais gardez à l'esprit qu'elle n'est pas forcément inutile et qu'en prenant en compte ces petites contributions, vous donnez envie à vos contributeurs de plus s'impliquer.

 

4. Ne soyez pas trop ambitieux et exigeant avec vos nouveaux contributeurs

C'est le corollaire du point précédent : si des gens vous contactent pour s'impliquer et contribuer au sein de votre communauté, soyez réaliste concernant ce que vous allez lui demander. Elle pourrait hésiter à vous solliciter et à vous poser des questions si elle estime votre demande trop complexe, prendre peur (ou se sentir stupide) et couper le contact.
Pour vous faire une idée, il peut être intéressant d'échanger avec cette personne pour évaluer sa compétence et sa motivation. Vous aurez ainsi une idée du niveau des demandes que vous pourrez lui faire et de l'autonomie que vous  pouvez lui laisser.

 

5. Respectez la disponibilité de vos contributeurs

Tout le monde ne peut pas forcément facilement se dégager du temps pour discuter d'un projet, il est plus compliqué d'organiser une réunion à plusieurs en temps. Privilégiez les outils qui permettront à chacun de contribuer sur le créneau horaire qu'ils auront choisi (email, conversation Community, collaboration sur un brouillon d'article, etc...).
À l'inverse, gardez à l'esprit que la disponibilité peut se négocier : vous pouvez demander plus de flexibilité à un contributeur qui souhaite augmenter sa contribution et ses responsabilités au sein d'un projet. De même, vos contributeurs "vétérans" investis dans la communauté seront aussi enclins à des échanges direct (en visioconférence par exemple).

 

6. Soyez clair sur les codes de votre communauté

Tous les utilisateurs de Community doivent respecter les conditions d'utilisation et les administrateurs de communautés s'engagent à modérer et à veiller que celles-ci soient bien appliquées mais qu'en est-il des relations entre contributeurs, entre administrateur et contributeurs mais aussi entre contributeurs et autres membres ?
C'est à vous administrateur de le définir, d'en discuter et de le faire accepter à vos contributeurs et éventuellement à le rédiger. Il y a des avantages à rédiger et mettre à disposition un code pour sa communauté : cela favorisera la culture que vous aurez choisie, il sera plus facile de cadrer vos membres (en leur rappelant les règles au besoin) et contribuera à consolider votre groupe.

 

7. Donnez de la vision, déléguez

Lorsque votre projet et votre communauté prendra de l'importance, vous pourrez de moins en moins être derrière chaque personne, vérifier chaque détail et échanger avec tout le monde. Pour éviter de frustrer, partagez de façon claire la vision que vous avez de votre communauté, de votre projet et ainsi vos contributeurs sauront poursuivre dans cette direction en ayant mois besoin de vous solliciter. De même, certains de vos contributeurs impliqués souhaiteront plus  d'autonomie et vous seront reconnaissants si vous les laisser prendre plus de responsabilités (gérer un événement, la communication, modérer les discussions, rédiger et corriger des articles, ...)

 

99. Félicitez, remerciez, renforcez la communauté

C'est la règle d'or : si vous êtes la personne la plus engagée et motivée sur votre communauté, gardez en tête que les apports de vos contributeurs participera énormément à la croissance et à la vitalité de votre projet, que ces personnes vont s'impliquer parce qu'elles se reconnaissent dans vos valeurs et vos intérêts et qu'elles ont trouvé la motivation initiale pour s'engager. Entretenez cette motivation : remerciements, félicitations, reconnaissance pour le temps et l'énergie consacrée peuvent vous mener loin dans la consolidation de votre communauté.

 

Cet article s'inspire de celui de Julien Danjou : https://julien.danjou.info/foss-projects-management-bad-practice/